Découverte, Nature

« Phoque You » : La nouvelle star du web

Fait “d’hiver” incroyable ! Une femelle phoque (gris) peu farouche s’est installée pour de bon sur nos plages.

[easingslider id= »1813″]

Depuis sa première apparition en 2014, l’animal s’est vite familiarisé avec les humains et s’amuse régulièrement à jouer avec nos surfeurs locaux, qui se sont chargés de le baptiser “You le phoque”. Je vous passe les détails de l’allusion humoristique de mon titre, subtilité oblige !

Un buzz incroyable sur le Web

Ce mammifère marin, habituellement peureux et discret, a tout de suite recherché le contact humain sans aucune crainte. Les différentes vidéos sur le net le montre en action quand il monte sur les planches des surfeurs, ou encore quand il fait un gros câlin à un Labrador au Cap Ferret. Mascotte des surfeurs, You a été le premier phoque à avoir sa propre page Facebook. You dispose même aujourd’hui de son fan-club et on peut suivre toute son actualité en direct sur les réseaux sociaux. Un animal “people” qui attire la sympathie des touristes et des locaux avec ses nombreuses apparitions de Biscarrosse à La Teste, en passant par le Pyla et le Cap Ferret… y compris dans les parcs à huîtres !

Unanimal sauvage à préserver !

Installé pour de bon sur notre littoral, You n’est pas le seul phoque à s’approcher de nos bords de plages, plusieurs phoques ont été aperçus après lui. Sur le Bassin d’Arcachon, les deux plus réguliers sont You et Off (ndlr. un phoque brun et une allusion toujours aussi subtile !). La Préfecture de Gironde s’inquiète maintenant de la recrudescence de cet animal sur nos côtes. Plusieurs cas de morsures sont à déplorer, sans pour autant que ce soit un acte d’agression de la part de l’animal. Rien de bien méchant, mais en période de reproduction et vu le poids de la bête (autour des 100 kg), le rapprochement entre l’homme et l’animal peut s’avérer être dangereux ! En plus de perturber l’équilibre naturel des choses, sachez que les phoques peuvent être porteurs de germes et de maladies graves, transmissibles à l’homme. Eh oui : un phoque, ce n’est pas un chat ni un chien, ça reste un animal sauvage ! Moins problématique que le phénomène “requins” à La Réunion, car dans notre cas, la cohabitation est encore possible. Bref, un beau cadeau et un magnifique spectacle offert par la nature. N’oubliez pas, gardez vos distances et n’allez surtout pas le caresser !

image (2)web

Si vous voulez suivre l’actualité de notre ami You le phoque, rendez-vous sur sa page Facebook !

[button link= »https://www.facebook.com/pages/You-le-phoque » size= »small » icon= »facebook-square » bg_color= »#3B5998″ window= »yes »]You le phoque[/button]

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *