Marina Berger Collinet-Ourthe, co-fondatrice d’Océopin, se confie sur son parcours et celui de sa marque
de cosmétiques.

Résume-nous rapidement l’histoire de la marque Océopin?
Océopin est une histoire de famille nouée autour du pin maritime. Mon père, Jean-Jacques Berger, travaille depuis 40 ans dans le milieu de la forêt avec son entreprise D’A NOSTE, leader français dans la récolte des pommes de pin et la vente de ses graines pour le réensemencement du massif forestier Aquitain.C’est mon père, qui a découvert, avec un chercheur bordelais, les bienfaits miraculeux de l’huile issue des graines de pin maritime pour le soin de la peau.
En 2012, nous avons breveté cette découverte et créé Océopin : une marque de cosmétiques bio exigeante et haut de gamme.

Décris-nous ton histoire, ton parcours dans l’entreprise?
Je suis née à Bordeaux, où j’ai poursuivi des études littéraires en hypokhâgne/khâgne puis un master de traduction de russe, avant de travailler pendant dix ans dans l’édition. Je traduisais pour de célèbres maisons, romans, ouvrages d’art et livres jeunesse. En 2012, j’ai rejoint l’entreprise familiale après avoir suivi une formation à I’Institut des Corps Gras de Bordeaux. J’assure aujourd’hui la commercialisation et le développement des produits et de la marque.

Quand et comment es-tu tombée amoureuse du Bassin?
Mon mari m’a fait découvrir le Cap Ferret dès notre rencontre en 2007. Il avait un voilier, et venait régulièrement naviguer sur le Bassin le week-end. Je suis tombée immédiatement sous le charme de la lumière unique et de la végétation du Cap Ferret, surtout vue d’un bateau. Aujourd’hui, je suis une jeune maman heureuse de pouvoir vivre sur la presqu’île. Je lis beaucoup, je fais de la voile et je ne me lasse pas d’arpenter les dunes et pinèdes du Cap Ferret.

 

Explique-nous le concept et les valeurs d’Océopin?
Le concept d’Océopin est unique. Notre gamme cosmétique s’est construite autour d’une innovation, un actif star : l’huile de graines de pin maritime®.
Tous nos produits contiennent cette huile fabuleuse que nous sommes les seuls à produire. Autre particularité, très rare dans le monde de la cosmétique, nous effectuons nous-mêmes la récolte des pommes de pin dans tout le massif aquitain, et sur le Bassin d’Arcachon en premier lieu. Océopin pourrait se résumer en trois mots : noblesse, naturalité, efficacité. C’est une marque qui met à l’honneur le Made in France avec une ressource locale : la graine de pin. Tous nos produits sont certifiés bio et élaborés avec la plus grande exigence : textures inédites offrant une véritable « expérience » du soin, formules très concentrées en actifs, ingrédients 100 % naturels, sans allergènes ni conservateurs. La gamme Océopin est adaptée aux peaux les plus sensibles, à la délicatesse du visage et du corps. Océopin est une marque engagée dans le bio, qui fait la part belle à la végétation du Cap Ferret dans la composition de ses produits. Nous apportons aussi un soin tout particulier à nos packagings : à la fois modernes et élégants. Nos produits peuvent donc être exposés avec fierté dans la salle de bain.

Raconte-nous les circonstances de la création de cette huile surdouée?
Océopin a vu le jour en 2012, dans les pinèdes du Cap Ferret après dix années de recherche en partenariat avec le Pr. Wolff, éminent chercheur à l’Institut des Corps Gras de Bordeaux. Après moult tests d’objectivation cosmétique et cliniques, nos chercheurs ont démontré les bienfaits et les vertus puissantes de l’huile de graines de pin maritime sur la peau. Cela a d’ailleurs fait l’objet de nombreuses publications dans des revues scientifiques internationales (Journal of the American Oil Chemists’Society, Chemistry and Physics of Lipids…). Fort de ces résultats, nous avons pu lancer la commercialisation de notre huile et créer plusieurs variétés de produits cosmétiques qui constituent aujourd’hui la marque Océopin.

Où se trouve le laboratoire de recherche?
Le laboratoire Océopin se trouve à Vendays-Montalivet, dans le Médoc, à côté de l’usine de mon père qui fait sécher et ouvrir les pommes de pin afin d’en extraire la graine. Ce choix est évident par ses atouts logistiques, économiques et écologiques car il nous place au plus près de notre matière première : le pin.

As-tu toujours souhaité être ton propre patron?
Oui, j’ai toujours voulu être indépendante et avoir toute latitude dans ma propre vie professionnelle. Mes études et ma formation en classes préparatoires m’ont donné les outils pour le faire… J’y ai appris le sens de la rigueur, de l’organisation, la persévérance et l’exigence.

coffret celadon oceopin

Ta devise entrepreneuriale?
« Le succès, c’est aimer ce que vous faites ». Je pense que lorsqu’on donne le meilleur de soi-même jour après jour, on attire la réussite.

Ce que tu aimes le plus sur le Bassin?
Je m’émerveille toujours des couleurs et de la lumière du Cap Ferret, et de la présence d’une nature belle et sauvegardée. J’aime me promener dans la forêt aux abords de la plage du Truc Vert. Mais ce que j’apprécie le plus, c’est la possibilité qu’offre la Presqu’île du Cap Ferret de se baigner dans l’océan le matin, et naviguer à la voile côté bassin l’après-midi. Nous avons vraiment une chance exceptionnelle !

L’évolution et l’avenir de la marque Océopin?
La stratégie d’Océopin est de développer nos points de vente en Europe et dans le monde, tout en restant fidèle à la naturalité exigeante de nos produits. C’est pour nous l’avenir des cosmétiques ! Nous poursuivons aussi nos travaux de recherche et développement sur l’huile de graines de pin, qui ne nous a pas encore livré tous ses secrets… Nous venons d’ailleurs de déposer un brevet sur son action corrective sur les taches brunes et l’éclat du teint.

 

Où peut-on trouver les produits de la marque Océopin?
Nos produits sont commercialisés sur notre site web avec des livraisons possibles partout dans le monde, nous sommes aussi distribués dans les pharmacies-parapharmacies, boutiques bio haut de gamme et concept stores.

Selon toi, quelles sont les principales qualités pour entreprendre en France?
Être courageux, persévérant, et se démarquer en ne faisant pas comme tout le monde.

Quels conseils donnerais-tu à un jeune qui désire se lancer?
J’ai eu la chance de bénéficier depuis toujours de l’expérience entrepreneuriale de mon père et cela m’a beaucoup aidée. Je conseillerais de s’informer au maximum sur le monde de l’entreprise, ses aspects techniques et financiers, et ensuite de se jeter à l’eau !

Pour toi, le secret de la réussite c’est quoi aujourd’hui?
Être passionné et ne pas compter ses heures, pour donner le meilleur de soi-même.